Voyage Autour du Cantal

Pour le Cantal AOP, ses vaches laitières sont sacrées !

Regarde grand-père, les vaches sont grises comme des ânes !


Manon

À proximité d’Aurillac, Simon, François et Manon s’engagent sur le chemin pédestre de Lavinal. Traversant une zone boisée, ils aperçoivent des pâturages. « Regarde grand-père, les vaches sont grises comme des ânes ! »
Alors qu’ils s’approchent pour mieux voir les bêtes, un homme arrive à leur rencontre. 

Malgré leur couleur, nos vaches sont des « brunes »

C’est Stéphane Lacambre qui vient effectuer son inspection quotidienne du troupeau. « Malgré leur couleur, nos vaches sont des « brunes », une race laitière originaire des Alpes bien adaptée à nos massifs cantaliens. »

Avec son frère Vincent, Stéphane élève un troupeau de 60 têtes de bétail. Producteurs en Groupement Agricole d'Exploitation en Commun à Sansac-de Marmiesse (15130), ils ont repris l’élevage familial et se sont résolument engagés dans la démarche AOP Cantal.

L’AOP Cantal, c’est une chance pour assurer l’avenir de notre territoire

« L’AOP Cantal, c’est une chance pour assurer l’avenir de notre territoire. Le Cantal d’appellation est un produit qui sort de l’ordinaire et doit tout mettre en œuvre pour le faire savoir. Sa valorisation contribue à l’ancrage de notre filière sur son terroir traditionnellement dédié à l’élevage extensif. »

Désireux de se démarquer par la qualité de leur production, les frères Lacambre privilégient les atouts fromagers du lait. Anticipant sur le cahier des charges de l’AOP Cantal, les jeunes éleveurs ont supprimés l’ensilage dès 1997 pour travailler uniquement en foin et en herbe.

« Le lait de nos vaches est un produit pur terroir, à l’image du Cantal AOP qu’il sert à fabriquer ! »

Priorité est donnée à l’autonomie fourragère

Chez les Lacambre, priorité est donnée à l’autonomie fourragère pour assurer aux laitières une alimentation pleinement satisfaisante, en quantité comme en qualité. Une petite fabrique d’aliments a même été installée sur l’exploitation, permettant de produire et de transformer sur place les céréales autorisées comme compléments alimentaires.

« C’est important car, tout en renforçant via leur alimentation, le lien de nos vaches au terroir du Cantal AOP, on évite d’acheter à l’extérieur de la zone de production du lait. »

L’élevage 100% AOP Cantal est désormais en marche ; il confère à son lait une avancée qualitative que les producteurs espèrent voir apprécier par les consommateurs.

ManonManon

Nos trois randonneurs : Manon, Français et Simon.

Nos trois randonneurs : Manon, François et Simon.


Stéphane Lacambre élève un troupeau de 60 têtes de bétail

Stéphane Lacambre élève un troupeau de 60 têtes de bétail


Pour le Cantal AOP, ses vaches laitières sont sacrées !

Pour le Cantal AOP, ses vaches laitières sont sacrées !